Le portage – Introduction

fb_img_1477517072041

Le portage est un sujet qui me tient à cœur. Avant la naissance de Poulette, je ne connaissais pas du tout, mis à part quelques images de femmes africaines portant leur bébé au dos. J’avais ma poussette, et n’avais pas poussé la réflexion plus loin. Mais un peu plus tard, en recherchant des informations sur l’allaitement, je suis tombée sur un forum concernant le maternage. Dans ce forum, il y avait toute une section dédiée au portage. Et là ça a fait tilt, le portage c’était chouette, bien plus que la poussette. Ni une ni deux, je m’achète ce qui me paraît le plus simple à l’époque, une écharpe tricotée Je Porte Mon Bébé (JPMBB pour les intimes). Après quelques essais peu concluants, je cherche une monitrice, fait un atelier, mais ne persévère pas trop à la maison. Poulette n’apprécie pas, je n’arrive jamais à bien la régler, bref j’abandonne. Quand Poulette est un peu plus grande, j’achète un mei tai, que je trouve beaucoup plus simple d’utilisation, et nous voilà parties !

Finalement je ne l’ai pas tant portée que ça, m’étant trouvée limitée par mon appréhension de la porter au dos, la reprise du travail, et aussi le fait que dans la poussette, elle dormait y compris au retour des balades, ce qui me permettait de souffler un peu…

J’ai retenté l’aventure avec Petit Chat, cette fois-ci armée d’un sling, d’une écharpe et d’un cours de portage prodigué par une amie monitrice. Le sling a tout de suite été adopté, tellement c’est pratique au quotidien et pour les câlins. Pour l’écharpe, j’ai failli abandonner cette fois encore, et attendre ses 4 mois pour le porter en mei tai comme sa grande sœur. Mais j’ai décidé de persévérer dans mes nouages approximatifs, et finalement découvert tous les bienfaits du portage ! Aujourd’hui Petit Chat a 16 mois et il est encore porté régulièrement, même si ça devient forcément plus rare entre la reprise du travail et ses envies d’indépendance. Mais un coup de mou, envie d’un câlin, ou bien maman qui veut plier son linge tranquille, hop je dégaine le sling ou l’écharpe et hop c’est parti !

Et me voilà donc maintenant à parler portage sur ce blog, histoire de convertir mes milliers de lecteurs :p (quoi j’ai pas le droit de rêver ? Bon bon, histoire de convertir les 2 ou 3 personnes qui pourraient passer par ici alors…)

Vu l’ampleur du sujet, plutôt que de faire un article de trois kilomètres, j’ai décidé de l’aborder dans une série d’articles, dont je mettrai les liens au fur et à mesure à la fin de celui-ci.

Ne ratez pas la suite dans quinze jours !

Articles suivants :
Un peu de théorie
Les écharpes
Les slings
Les préformés
Les portages d’appoint

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s