Le portage – Les écharpes

Cette semaine, nous allons nous intéresser au portage en écharpe. En résumé, il s’agit d’installer bébé dans une longue bande de tissu dans laquelle on s’enroule ensuite façon momie qu’on vient ensuite nouer sur soi de façon sécuritaire. Pas de panique, ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air, certains nœuds sont très simples, et aucun n’est insurmontable avec un peu de pratique. Il existe deux types d’écharpes, les tissées et les tricotées.

Les écharpes tissées

Les écharpes tissées sont certainement les plus répandues. Pour être adaptées au portage, elles doivent respecter un certain nombre de critères, notamment de solidité, de bonne tenue des nœuds et d’élasticité dans les diagonales pour bien épouser la position de bébé, c’est pourquoi on ne doit pas utiliser un simple tissu d’ameublement, mais choisir un tissage en sergé ou en jacquard.

Les écharpes permettent un portage ventral, dorsal ou encore sur la hanche, en fonction de l’âge de bébé, de ses préférences (et de celles du porteur!) et de la taille de l’écharpe. Celle-ci peut varier de 2,70 à 5,20 m en longueur, sur une largeur généralement comprise entre 60 et 70 cm. Pour un porteur de corpulence « standard », on considère qu’une taille 6 (4m60) permet de réaliser la totalité des nœuds existants. Une plus courte, 3m20 ou 3m60 par exemple, permettra de réaliser d’autres nœuds moins gourmands en tissu, ce qui est généralement très appréciable en été.

En ventral, on peut par exemple porter en kangourou ou en enveloppé-croisé. Le double-hamac est très confortable, quoiqu’un peu plus technique. Le hanche à boucle permet un portage ventral ou sur la hanche.

rigel_aqua_starmap_02

Kangourou – Photo Firespiral Slings

12339390_707168432752116_569915273852931100_o

Enveloppé croisé – Photo Baie Slings

6422

Double hamac – Photo Lennylamb

yaro-delta-red-noisette

Hanche à boucle – Photo Yaro Slings

 

Le nœud le plus simple pour porter au dos est le kangourou. Le double-hamac est un peu plus complexe, mais sera plus confortable avec un bébé plus lourd, puisqu’il sera soutenu par deux couches. Le double-hamac inversé, quant-à-lui, est aussi soutenant que le double-hamac, avec l’avantage de ne pas nécessiter de bande passante, il sera donc moins chaud en été.

mamagolo2

Kangourou dos – Photo Wrap you in love

925_twilight_starmap-2

Double hamac dos (vue de devant) – Photo Firespiral Slings

925_twilight_starmap-4

Double hamac dos (vue de dos) – Photo Firespiral Slings

double-hamac-inverse-echarpe-lana-harmonie-299x450

Double hamac inversé – Écharpe Lana

Au niveau des matières utilisées, beaucoup sont en coton. En été, une écharpe en coton-lin, coton-chanvre, ou 100 % lin sera très agréable. Une écharpe contenant du bambou sera très douce, parfaite pour un nouveau-né. On peut aussi trouver des écharpes contenant de la laine, de la soie, et d’autres compositions plus exotiques et luxueuses.

Quant aux prix, on peut trouver des écharpes de bonne qualité à petit prix, comme les Ling Ling d’Amour, ou en occasion on peut trouver des Girasol à 15-20€. Storchenwiege, Néobulle sont de bonnes marques pour démarrer. Les Yaro, pas nécessairement plus chères, sont à mon avis celles qui ont le meilleur rapport qualité-prix. Dans la même gamme, Lennylamb et Didymos sont également des marques de référence. Plus chères mais de très bonne qualité, j’aime beaucoup les marques Baie Slings, Firespiral et Oscha.

Personnellement, je déconseille Amazonas, notamment les plus anciennes, qui sont de véritables hamacs impossibles à manier.

Dans tous les cas, acheter d’occasion vous permettra d’avoir une écharpe déjà « rôdée », donc souple et douce, bien plus facile à prendre en main qu’une écharpe neuve qu’il vous faudra assouplir.

Les écharpes tricotées

Les écharpes tricotées sont en jersey, avec ou sans élasthanne. Plus souples et plus élastiques que les tissées, elles ne s’utilisent pas de la même manière, il faut faire des nœuds à trois couches. Très appréciées en général avec un nouveau-né pour leur effet « cocon », elles sont en général utilisables moins longtemps à cause de leur « effet rebond » quand bébé grossit. En été, la plupart des tricotées seront trop chaudes pour être utilisées confortablement.

Les écharpes tricotées permettent le portage ventral, sur la hanche, et éventuellement dorsal (mais compliqué à réaliser, vu qu’il faut trois couches d’écharpe sur bébé !)

Avec une tricotée avec élasthanne, le nœud le plus fréquent est le croisé enveloppé. Son gros avantage est d’être un nœud « pré-installé », que l’on fait sur soi avant d’y installer bébé. Très pratique pour les trajets en voiture par exemple, puisqu’on a pas à refaire le nœud sur le parking. Il nécessite cependant de prendre le coup de main pour bien l’ajuster. La plus connue de ces écharpes en France est la Je Porte Mon Bébé (JPMBB). Celle de Lana est également de très bonne qualité, ainsi que les Hanawrap. Pour ma part je préfère la Hana, qui a l’avantage d’être en bambou /coton et plus respirante pour l’été.

s528328486334138859_p5_i11_w640

Photo Hanawrap

cat-vid-wp-el_basic2

Photo Je Porte Mon Bébé

Une tricotée sans élasthanne ne permet pas de pré-installer le nœud, on préférera l’utiliser avec un enveloppé-croisé pans déployés. Lana en commercialise plusieurs modèles, en simple ou double jersey. La Wrapsody hybride est également une bonne référence.

capture-decran-2017-02-22-11-54-26

Photo Lana

Les marques à éviter : Nature et Découverte, Aubert, Redcastle, Babymoov.

Warning Red Triangular Sign

Je termine par les recommandations de sécurité : bébé doit être installé « à portée de bisou », ni trop haut ni trop bas, il ne doit pas être enfoui dans le tissu, ses voies respiratoires doivent être dégagées, il ne doit pas être trop vêtu (l’écharpe compte pour une couche de vêtements !) En été, évitez de porter aux heures les plus chaudes, ou en plein soleil. En hiver, l’idéal est de porter bébé sous un manteau ou un poncho de portage, qui couvrira le porteur et le bébé. Faites attention à ses extrémités. Il faut bien sûr vérifier régulièrement que tout va bien.

Enfin, cela peut paraître évident, mais on ne fait pas de ski, de vélo ou autre sport avec un bébé en écharpe 😉

Il existe de nombreuses vidéos sur Youtube pour apprendre à utiliser une écharpe, celles de Bébé se porte bien notamment sont très bien faites, ou celles de Wrap you in love (en anglais). Cependant, rien ne remplace un atelier avec une monitrice formée, qui saura vous aiguiller vers le type de porte-bébé qui vous convient et vous montrer comment l’utiliser en toute sécurité.

J’espère que toutes ces belles images vous auront donné envie de porter, et rendez-vous dans quinze jours pour parler des slings 😉

Publicités

Une réflexion sur “Le portage – Les écharpes

  1. Pingback: Le portage – Introduction | Une vie meilleure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s