Alors ce challenge des cadeaux de Noël « home made » ?

Colis cadeau

Il y a un peu plus de deux mois, je me promettais de faire une bonne partie des cadeaux de Noël par moi-même… Et bien ce fût un bilan mitigé… Grâce à un site de vente en ligne de produits cosmétiques qui m’a livré le 24 décembre après-midi alors que mon bureau de poste était fermé, je n’ai pas pu faire les baumes à lèvres pour mes cousines que je ne vais pas revoir avant les calendes grecques, et ma mère a eu son coffret beauté le 2 janvier… Mais bon, au moins « c’est moi qui l’ai fait » !

J’ai tout de même envoyé un colis cadeau (en photo) avec des sablés de Noël et des noix et noisettes enrobées de chocolat, et la nounou de ma puce a eu un bocal de noisettes aux épices et noix de cajou façon humus.

Pour les autres, j’avoue, j’ai acheté tout fait. Pour soulager ma conscience, tout de même, la plupart des cadeaux étaient artisanaux : porte-tarte, poche en coton à glisser dans son sac à main, paniers gourmands (un de douceurs et l’autre autour du safran), un joli coussin… Bon soyons honnête, en dehors de la cuisine j’aurais été bien incapable de faire tout ça moi-même…

Et je peux me consoler en me disant que le repas de Noël, lui, était entièrement maison, de l’apéritif au dessert, et vegan de surcroît !

Allez l’année prochaine ça sera mieux !

Et vous, avez-vous réussi à faire les cadeaux de Noël maison que vous vous étiez promis de concocter ?

Challenge Green Glam : cette année, je fabrique les cadeaux de Noël !

Green Glam

J’aime beaucoup la fête de Noël, le réveillon en famille (comité restreint) après la messe, le repas du jour de Noël avec les oncles, tantes, cousins et cousines, à peu près l’unique occasion de l’année où nous sommes tous ensembles. Ce que j’aime beaucoup moins, c’est la débauche de cadeaux achetés « parce qu’il faut », les emballages de partout, et tu en as tellement que tu ne sais même plus qui t’as offert quoi. Je ne parle même pas de petits qui pourraient disparaître sous les cartons de leurs jouets tellement ils en reçoivent. Du coup, les cadeaux maison, ça me parle. Plutôt que d’offrir un petit truc pas cher mais qui ne sert pas à grand chose sinon à encombrer, finalement tu offres l’attention et le temps passé à confectionner ton petit cadeau qui normalement sera davantage personnalisé. Et pour éviter d’encombrer davantage, je me tourne plutôt vers des petites attentions gourmandes ou « beauté ». J’avais déjà commencé l’année dernière en offrant des sels de bain à mes cousines, je réitère cette année en étendant à mes parents et beaux-parents. Voici donc ce que je compte offrir cette année :

  • Pour mes cousines : un baume à lèvres dont j’ai trouvé les recettes sur le blog d’Antigone XXI ;

  • Pour ma mère : un petit coffret « beauté » : baume à lèvres, démaquillant et crème hydratante toujours de chez Antigone XXI ;

  • Pour mes beaux-parents et mon père, voire pour ma grand-mère et celle de chéri : un petit coffret « gastronomie » : là je cherche encore des idées, mais je pense à des gâteaux secs, des chocolats…

Je cherche également des idées pour les emballages, je voudrais éviter le papier cadeau cette année… Je pense récupérer un vieux drap au motif de Noël, le découper et emballer mes cadeaux dedans, j’espère que ça rendra bien, sinon il va me falloir trouver une autre idée !

J’aimerais également réaliser un petit quelque chose pour Mistinguette, mais vu qu’en dehors de la cuisine je ne suis pas très douée… Peut-être tout simplement sa décoration en point de croix que je dois faire depuis sa naissance ? (plutôt que de la laisser pourrir au fond d’un tiroir…)

Tout ça évidemment sur fond de déménagement, donc sans beaucoup de temps à consacrer aux travaux manuels (en dehors des cartons évidemment)

Et pour me motiver, je me suis inscrite au challenge organisé par Clémentine de Green Glam et Natasha d’Échos Verts !

Pour t’inscrire, il suffit de cliquer sur l’image en haut de l’article 😉

Et vous, que faites-vous pour Noël ?

Le change de bébé

Situation de départ :

Avant la naissance de ma puce, je ne m’étais franchement pas posé la question du bio, du lavable, ni quoi ni qu’est-ce. Au contraire, quand on avait prospecté pour trouver une nounou, celle que nous avions choisi nous avait dit avoir testé les couches lavables avec une autre maman, et avoir détesté au point de rompre son contrat. Je me souviens m’être dit « Des couches lavables ? Quelle drôle d’idée, on est au 21ème siècle quand même ! »

Et puis, la puce est arrivée. Dès la maternité, couches standard Hu*ggies. La miss ne les supporte pas très bien. À la maison, des Pam*pers que j’avais acheté en prévision. Là ça marche bien, mais ça coûte cher, y a de nombreux accidents, bref c’est pas le top. J’avais entendu parler des couches Lidl bon marché et apparemment très efficaces, chez nous la catastrophe, fesses rouges et boutons, bref ce n’était pas une bonne idée. Retour aux Pam*pers, donc.

Entre temps, j’avais commencé à fréquenter des forums/groupes liés au maternage, sur lesquels j’ai à nouveau entendu parler des couches lavables, l’idée a commencé à me trotter dans la tête. Ce qui m’a finalement fait sauter le pas, c’est le livre spécial couches lavables dans la salle d’attente de ma sage-femme, que j’ai eu le temps de lire en large et en travers 😉 J’ai donc commencé à en acheter quelques unes pour tester, et finalement la puce est passée sérieusement aux lavables l’été dernier, vers ses six mois.

Situation actuelle :

La miss est en couches lavables la semaine en journée. Je n’avais pas trouvé de couche réellement efficace pour la nuit qui ne lui faisait pas les fesses rouges (il lui faut en effet des couches « effet au sec » sinon ça ne va pas, elle est compliquée ma puce^^), du coup la nuit elle porte des couches jetables « Nature », un peu moins bourrée de produits chimiques que les autres, donc. Le week-end j’avoue que j’ai souvent la flemme de lui mettre des lavables, et que j’utilise ce laps de temps pour laver les culottes et les sacs pour être prête pour la semaine suivante.

Et tant qu’à y être, j’utilise des lingettes lavables, et j’y ai converti ma mère qui garde la puce le mercredi (mais pas la nounou, snif)

Situation idéale :

Que la miss soit 100% en lavables bien sûr !

Il faut que je me motive pour utiliser les lavables même le week-end, et réessayer une des lavables spéciale nuit, et croiser les doigts pour qu’elle tienne suffisamment longtemps, parce que j’avoue que j’aime mes longues nuits que la miss nous laisse en ce moment 😉

Et vous, comment faites-vous ? Jetables, jetables écologiques, lavables, HNI (hygiène naturelle infantile), un petit mélange ?